Enfant avec un bras dans le plâtre

Plâtre mouillé : que faire ?

Pas facile de garder son plâtre au sec quand on doit le porter plusieurs semaines ! Forcément, à un moment ou à un autre, il est nécessaire de se laver. Un épisode qui peut vite devenir comique lorsqu’on porte un plâtre. Et pour un enfant qui se blesse en plein été, difficile de résister à la tentation d’aller se baigner pour jouer avec les copains ou même simplement pour se rafraîchir. Pourtant, les médecins vous ont probablement recommandé de ne pas mouiller le plâtre. Voici quelques bons plans de maman pour protéger et sécher un plâtre !

Pourquoi ne faut-il pas mouiller un plâtre ?

Pour comprendre pourquoi il est impératif de ne pas mouiller son plâtre, il faut déjà comprendre comment fonctionne un plâtre. En cas de fracture ou d’entorse sévère, il est nécessaire d’immobiliser complètement la partie du corps. Cela permet non seulement d’éviter les douleurs, mais aussi de s’assurer que les os se ressoudent correctement !

Or, un plâtre mouillé va avoir tendance à se déformer, ce qui peut avoir plusieurs conséquences :

  • La partie du corps plâtrée n’est plus maintenue immobile, ce qui va rendre la guérison plus longue ;
  • En bougeant, la partie du corps va prendre une mauvaise position et les os vont se ressouder de travers.

Par ailleurs, la partie du corps enfermée dans le plâtre n’étant pas en contact avec l’extérieur, elle ne « respire » pas. La présence d’humidité dans le plâtre peut donc conduire à l’apparition de moisissure qui vont provoquer des mauvaises odeurs et des démangeaisons.

Comment protéger son plâtre de l’eau ?

S’il vaut mieux éviter à tout prix de mouiller son plâtre, on ne va tout de même pas interdire à un enfant de se laver ou de se baigner ! Mais pour cela, on va devoir prendre quelques précautions.

Certains parents tentent parfois d’enrouler le membre plâtré de leur enfant dans un sac en plastique. Une solution qui peut s’avérer pratique pour dépanner mais qui n’est pas toujours 100% étanche. Dans l’idéal, mieux vaut utiliser un protège plâtre pour enfant. Il s’agit d’un manchon qui s’enfile comme un gant ou une chaussette autour du bras ou de la jambe. À l’aide d’une pompe, vous allez ensuite évacuer l’air pour que le manchon adhère complètement autour du membre.

Attention toutefois à bien choisir un protège plâtre de qualité. En plus d’être étanche, il doit également être confortable ! Votre enfant doit pouvoir le porter pendant toute la durée de sa baignade, sans ressentir de gêne ou de douleur.

Petite fille qui se baigne avec un protège-plâtre

Les bons réflexes face à un plâtre mouillé

Si vous n’avez pas de protège plâtre ou si vous l’avez mal resserré, il peut arriver que votre plâtre se retrouve mouillé, malgré vos précautions. Dans ces cas-là, la première chose à faire est de contacter votre médecin pour lui demander son avis.

Quand il s’agit simplement d’une petite éclaboussure à la surface du plâtre, il suffit parfois juste de le sécher à l’aide d’un sèche-cheveux. Soyez toutefois vigilant si vous constatez que le plâtre a perdu sa rigidité.

Si le plâtre est très mouillé, notamment à l’intérieur, vous devrez peut-être vous rendre aux urgences. Dans ces cas-là, il est en effet souvent nécessaire de remplacer le plâtre pour éviter les complications.

Sources images : Getty Images, Aquatex